Simon LUQUET et Bastien MASSOT sont amis à la vie comme à la scène. Ils se sont rencontrés sur le programme d’animations Arachnima en tant qu’intervenants. Depuis, ils collaborent régulièrement ensemble et font appel aux compétences l’un de l’autre. De cette amitié, un couteau santoku en acier damas voit le jour.

Qui est MONSIEUR MASSOT ?

« un bon croquis vaut mieux qu’un long discours» aurait pu dire Bastien MASSOT alias Batchou Dididactik. Sorti des Arts Décoratifs de Strasbourg, avec un diplôme de Visuel Didactique en 2002, il est illustrateur indépendant depuis 2009. Il a fait partie du poulpe multipotent avec “Trap”, Ariane PINEL, Benjamin LEFORT… Il réalise : dessins éclatés, cartographies et modes d’emplois. Toutes sortes de visuels pour expliquer comment faire ou comment ça marche…. Enfin, la sérigraphie lui permet d’avoir un contrôle sur toute la chaîne graphique, de l’idée, en passant par la conception du dessin jusqu’à son impression.

La table de Batchou Didactik, un rendez-vous d’épicuriens

Chaque occasion de s’assoir à la table de Bastien MASSOT donne lieu à un déluge de produits régionaux. Que chaque ami a pris le pli d’enrichir avec une spécialité fromagère, charcutière ou vinicole. Simon LUQUET contribue à cette tradition en fabriquant une lame de santoku, plus courte que la moyenne. À grande amitié, grands moyen, la lame est en acier damas 320 couches comprenant entre autre du 90MCV8 et du 35NCD16. Ce couteau bénéficie d’une trempe à l’huile et un passage dans un bain acide pour révéler et sublimer les couches.

Un manche home made

Bastien MASSOT a d’autres talents cachés, dont une aisance pour le travail du bois. Après ses turpitudes d’environ une année, ce couteau arbore un manche en frêne ergonomique. Léger et maniable, il est le compagnon de table idéal pour les buffets campagnards. Simplement essuyé en fin de repas avec un essuie-tout ou avec un chiffon imbibé d’huile, il est immortel.